Le réglement intérieur

Préambule

Champ d'application
Les dispositions du présent règlement intérieur ont vocation à s'appliquer :
à l'ensemble des usagers de l'institut de formation, personnels et étudiants ;
à toute personne présente, à quelque titre que ce soit, au sein de l'institut de formation (intervenants extérieurs, prestataires de service, invités...).

Statut du règlement intérieur
Aucune disposition du règlement intérieur ne peut être contraire à la réglementation en vigueur concernant les conditions de fonctionnement des instituts de formation paramédicaux ainsi que les modalités études et de validation de la formation conduisant à l'obtention du diplôme d'Etat. Un exemplaire du présent règlement est obligatoirement remis à chaque étudiant lors de son admission dans l'institut de formation.

TITRE Ier - DISPOSITIONS COMMUNES

CHAPITRE Ier - Dispositions générales

Comportement général
Le comportement des personnes (notamment acte, attitude, propos ou tenue) ne doit pas être de nature
à porter atteinte au bon fonctionnement de l'institut de formation,
à créer une perturbation dans le déroulement des activités d'enseignement,
à porter atteinte à la santé, l'hygiène et la sécurité des personnes et des biens.
D'une manière générale, le comportement des personnes doit être conforme aux règles communément admises en matière de respect d'autrui et de civilité ainsi qu'aux lois et règlements en vigueur.

Contrefaçon
Conformément au code de la propriété intellectuelle, toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle d'une oeuvre de l'esprit faite sans le consentement de son auteur est illicite. Le délit de contrefaçon peut donner lieu à une sanction disciplinaire, indépendamment de la mise en oeuvre de poursuites pénales. L’école de kinésithérapie de Paris – ADERF – a la propriété exclusive des documents diffusés par les moyens de communication actuels.

 CHAPITRE II - Respect des règles d'hygiène et de sécurité

Interdiction de fumer
Conformément aux dispositions du code de la santé publique, il est interdit de fumer dans tous les lieux fermés et couverts affectés à l'institut de formation (salles de cours et de travaux pratiques, couloirs, sanitaires...).

Respect des consignes de sécurité
Quel que soit le lieu où elle se trouve au sein de l'institut de formation, toute personne doit impérativement prendre connaissance et respecter :
les consignes générales de sécurité, et notamment les consignes d'évacuation en cas d'incendie,
les consignes particulières de sécurité, et notamment celles relatives à la détention ou la manipulation des produits dangereux au sein des salles de travaux pratiques.
Il convient, le cas échéant, de se reporter aux documents affichés ou distribués au sein de l'institut de formation.

 

CHAPITRE III - Dispositions concernant les locaux

Maintien de l'ordre dans les locaux
Le directeur de l'institut de formation est responsable de l'ordre et de la sécurité dans les enceintes et locaux affectés à titre principal à l'établissement dont il a la charge. Le directeur est compétent pour prendre à titre temporaire toute mesure utile afin d'assurer le maintien de l'ordre : interdiction d'accès, suspension des enseignements...

Utilisation des locaux
Ils peuvent accueillir des réunions ou des manifestations, dans les conditions fixées à l'article 41 de l'arrêté du 21 avril 2007.

 


TITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ETUDIANTS

CHAPITRE Ier - Dispositions générales

Présence et absence aux enseignements
La présence des étudiants est obligatoire aux séances de travaux dirigés, de travaux pratiques, de travail personnel guidé et aux stages. La présence à certains enseignements en cours magistral peut l’être en fonction du projet pédagogique.

Toute absence aux séances de travaux dirigés, de travaux pratiques, de travail personnel guidé et aux stages ainsi qu’aux épreuves d’évaluation doit être justifiée par un certificat médical ou toute autre preuve attestant de l’impossibilité d’être présent à ces enseignements ou évaluations, conformément à l’annexe I de l’arrêté du 2 août 2011. Toute absence injustifiée peut faire l’objet de sanction disciplinaire tel que prévu à l’annexe IV. Les absences aux séances de travaux dirigés, de travaux pratiques, de travail personnel guidé ne font pas l’objet de récupération, sauf décision contraire du directeur de l’institut de formation.
Les étudiants bénéficient, au maximum, pour les absences justifiées, d’une période d’absence totale autorisée, dénommée franchise, applicable aux travaux dirigés, aux travaux pratiques et aux stages, dont le nombre est fixé à trente jours pour chaque filière de formation.
Les étudiants qui ont dépassé ou risquent de dépasser la franchise peuvent récupérer le nombre d’heures de stage manquant sur les congés hebdomadaires ou l’ensemble des congés annuels, selon des modalités fixées en accord avec le directeur de l’institut de formation.
En cas de dépassement de cette franchise, après épuisement des possibilités de récupération, la situation de l’étudiant est soumise au conseil pédagogique en vue d’examiner les conditions de poursuite de sa formation.

Libertés et obligations des étudiants
Les étudiants disposent de la liberté d'information et d'expression. Ils exercent cette liberté à titre individuel et collectif, dans des conditions qui ne portent pas atteinte aux activités d'enseignement et dans le respect du présent règlement intérieur. Les signes et les tenues qui manifestent ostensiblement l'appartenance à une religion sont interdits dans tous les lieux affectés à l'institut de formation ainsi qu'au cours de toutes les activités placées sous la responsabilité de l'institut de formation ou des enseignants, y compris celles qui se déroulent en dehors de l'enceinte dudit établissement.

 

CHAPITRE II - Droits des étudiants

Représentation
Les étudiants sont représentés au sein du conseil pédagogique et du conseil de discipline, conformément aux textes en vigueur. Les représentants sont élus au début de chaque année scolaire. Tout étudiant est éligible. Tout étudiant a droit de demander des informations à ses représentants. Les représentants des étudiants sont élus à l’issue d’un scrutin majoritaire uninominal à bulletin secret à un tour.

Liberté d'association
Le droit d'association est garanti par la loi du 1er juillet 1901. La domiciliation d'une association au sein de l'institut de formation est soumise à une autorisation préalable.

Tracts et affichages
Dans le respect de la liberté d'information et d'expression à l'égard des problèmes politiques, économiques, sociaux et culturels, la distribution de tracts ou de tout document par les étudiants est autorisée au sein de l'institut de formation, mais sous conditions. La distribution de tracts ou de tout document (notamment à caractère commercial) par une personne extérieure à l'institut est interdite, sauf autorisation expresse par le directeur de l'établissement. Affichages et distributions doivent :
ne pas être susceptibles d'entraîner des troubles au sein de l'institut de formation,
ne pas porter atteinte au fonctionnement de l'institut de formation,
ne pas porter atteinte au respect des personnes et à l'image de l'institut de formation,
être respectueux de l'environnement.
Toute personne ou groupement de personnes est responsable du contenu des documents qu'elle ou qu'il distribue, diffuse ou affiche. Tout document doit mentionner la désignation précise de son auteur sans confusion possible avec l'établissement.

Liberté de réunion
Les étudiants ont la possibilité de se réunir conformément aux dispositions de l'article 40 de l'arrêté du 21 avril 2007. Il ne doit exister aucune confusion possible entre l'institut de formation et les organisateurs des réunions ou manifestations, qui restent responsables du contenu interventions.

Droit à l'information
Tout doit concourir à informer les étudiants aussi bien sur les missions de l'institut de formation que sur son fonctionnement dans des délais leur permettant de s'organiser à l'avance : planification des enseignements, calendrier des épreuves de contrôle continu des connaissances, dates des congés scolaires. L’enseignement pratique et théorique ainsi que les contrôles peuvent s’effectuer du lundi au samedi inclus. Des autorisations d’absences peuvent être accordées pour des journées correspondant à des fêtes religieuses, dans la mesure où elles sont compatibles avec le déroulement des études. Les textes réglementaires relatifs à la formation, au diplôme d'Etat et à l'exercice de la profession sont mis à la disposition des étudiants par le directeur de l'institut de formation.

 CHAPITRE III - Obligations des étudiants

Ponctualité
La ponctualité est indispensable. Elle est définie par référence aux horaires des enseignements. Elle concerne tous les enseignements : théoriques en institut et cliniques en stage. Toutefois si l'étudiant est en retard pour un motif imputable aux transports en commun, il est admis en cours.

Tenue vestimentaire
Les tenues vestimentaires doivent être conformes aux règles de santé, d'hygiène et de sécurité et être adaptées aux activités d'enseignement, notamment aux travaux pratiques.

Maladie ou événement grave
En cas de maladie ou d'événement grave, l'étudiant est tenu d'avertir le jour même le directeur de l'institut de formation du motif et de la durée approximative de l'absence. Il est également tenu d'informer le responsable du stage, s'il y a lieu. En cas de congé maladie, un certificat médical doit être fourni dans les quarante-huit heures suivant l'arrêt.

Stages
Les étudiants doivent, pendant les stages, observer les instructions des responsables des structures d'accueil. Ils sont tenus aux mêmes obligations que le personnel de la structure d'accueil, notamment au secret professionnel et à la discrétion professionnelle.

Interruption de formation
Conformément à l’article 38 de l’arrêté du 21 avril 2007, la formation est reprise au point où elle a été interrompue. L’étudiant doit informer le directeur de l’école par courrier recommandé avec avis de réception, de son souhait de reprendre sa scolarité trois mois avant son éventuelle reprise.


Conseil pédagogique, du 17 novembre 2011


 

 

JoomShaper